Pont du Rock 2014, Samedi

Pour savoir comment s’est passée la journée du samedi au Pont du Rock 2014, tu es sur la bonne page! Alors installe toi, un peu de lecture, et quelques jolies images, rien que pour toi! D’abord, set par set, et pour le bouquet final, un peu du site, de public et quelques portraits.

Pour casser les habitudes, c’est en ce deuxième jour que le vainqueur du tremplin, ouvre le bal. Je ne sais pas s’il faut y voir un message, mais les brestois jouent sous le chapiteau… Pourtant, ils doivent pouvoir jouer en plein air eux, non? ‘sont habitués à la pluie, i’ risquent nada, Z’ont même pas peur ces pirates de la mer d’Iroise 😀
Comment ça je cherche les noises? Ouais, j’avoue, un tantinet. Mais on est tellement bien dans notre micro climat ^^. C’est d’ailleurs avec un temps magnifique que s’ouvre cette soirée pleine de promesses.

Direction la scène Grenouille, pour y découvrir les Von Pariahs. Bon, je m’abstiendrai de faire remarquer que ce sont cette fois, des nantais… Oui, j’ose le dire, on a quitté la bretagne 😀

Ensuite? Comment dire pour rester soft et toute en retenue? Ensuite ce sont quelques petites heures de travail pour Momi au fond d’une corbeille, en mode « je fais du boudin » 😀 D’un commun accord, nous avons pris la décision de ne pas traiter le set suivant de la scène Dragon, avec les éléments royalement triés et accordés par autrui. Tête de truie justement, elle la fait Momi.

Je tourne la page et reviens donc avec un plaisir non dissimulé vers la scène Grenouille, pour la très jolie scène d’Anna Calvi, so beautiful. My taylor is rich, but where is Brian? ^^ J’entends tout autour de moi des tas d’hommes, qui révisent leurs bases. On ne sait jamais, sur un malentendu…

Soucis. Dans le même temps, sous le chapiteau, jouent les Billy Hornett, et mon petit doigt m’a dit que je vais aimer. Alors que je découvre avec bonheur du côté festivalier ce qu’ils font, un gentil vigile, me fait signe de passer en fosse. Excellent, j’ai le temps de faire quelques clichés de leur set! Merci au vigile (d’ailleurs merci à toute l’équipe de Sécu qui a bien assuré tout le WE), et bravo les gars, c’est bon ça!

Je monte en pression: pour avoir déjà vu sur scène, c’est juste énorme ce qui arrive sur la scène Dragon: Skip The Use. Et de ce que je vois et entends sur le site, je ne suis pas le seul à attendre impatiemment!
Le set est énorme. Ils se donnent sans compter; énergie, bon son, belle scène, tout y est! Le seul problème, est que j’y prends goût, et que je voudrai que ça ne s’arrête pas: vivement qu’on les recroise, c’est du bonheur en barre!
(Un énorme merci à tout le staff qui les suit, et qui fait de l’excellent boulot)

Blitz the Ambassador? C’est sur la scène Grenouille que ça se joue. Invitation au voyage, assurément: il suffit de suivre le guide, haut en couleurs! Perso, je suis fan des cuivres et leur choré ^^

Je retiens mon souffle, et j’attends devant la scène Dragon: Shurik’n rentre suivi d’Akhenaton. J’avais 20 ans, je dansais le mia. Aujourd’hui, j’en ai à peine plus (lalala je n’entends rien, surtout pas toi qui me dit que ça fait déjà… biiiiiiiiiiiiiiip), et c’est avec grand bonheur, que je les vois sur scène! Ca restera un des mégas souvenirs de cette édition: JOIE! Et merci pour le petit cliché sur le départ, j’en ai encore les poils tout hérissés d’émotion :) .

La fatigue commence à se faire sentir: le groupe de photographes se scinde en deux: une partie va sous le chapiteau, et l’autre moitié sur la scène grenouille. J’avoue ne pas trop savoir choisir, et ne pas faire de gros efforts pour favoriser le bon choix. C’est donc les yeux plus trop en face des trous, que je me laisse séduire par Nasser, et abandonne malgré moi St-Lô. Alors même si le son est vraiment bon, Momi me maudit: les lumières sont vraiment difficiles pour réussir de bons clichés.

Après un traditionnel petit apéro, avec Modération et Mr François accessoirement ^^, je reste jusqu’au bout de cette terrible édition, avec Vitalic VTLZR.

On est déjà au bouquet final… une édition de plus, et malheureusement, une édition déjà finie! Alors, bon anniversaire le Pont du Rock, 25 ans dignement fêtés. 19000 festivaliers, pour battre le record d’affluence de 2011 (qui était de 18000 entrées payantes), c’est un beau cadeau.  Et un énorme, mais vraiment énorme merci à tous: artistes, bénévoles, orga, public, et tous ceux que j’ai croisé par ci ou par là. Merci à tous ceux qui font le buzz du Monde de Kiki, et à ceux, qui me font dire, que dans ce monde il existe des gens encore humains!!!

Si tu n’en as pas eu assez, vas donc sur https://www.facebook.com/festival.aupontdurock?fref=ts , le Facebook officiel du Pont du Rock, pour plus d’images encore.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *